Origine du GSTRAIL


Au commencement… au pays de Magritte une idée lancée sur « ze forum » des passionnés de GS : GSFR forumactif.

« Oyez, oyez,
Vu le nombre de fondus de Trails GS belges, membres de ce super GS forum… peut-être serait-il sympa de prendre le temps de se rencontrer ? »

Et là… Bardaf c’est l’envolée, des dizaines de motards enthousiastes souscrivent au projet et… s’inscrivent !

Oui, mais s’inscrivent à quoi ?… À une idée, juste une idée. Pas de date, ni de lieux de rendez-vous encore moins de trace proposée.

Eh oui, le surréalisme typiquement belge, car… chez beaucoup de nos amis motards on s’y prend 6 mois à l’avance, on fait des reco, on prépare patiemment la trace, on vérifie les haltes, restos, coins bucoliques, on fixe une date et puis… seulement on fait l’annonce. Logique quoi !

Eh bien chez nous c’est un autre bazar, on a fait tout le contraire et ça marche !

En moins de 2, à l’insu de leur plein gré, une équipe de G.O. se met en place, d’abord virtuellement en quelques « t’chat » puis un premier rendez-vous sous une bonne étoile à une bonne table.
La sauce prend à la première minute et, alors qu’on ne se connaît pas, une complémentarité de potes épicuriens anime le projet.

On sort les cartes, les idées fusent, les rôles se répartissent, l’enthousiasme confirme que la jeunesse est un état d’esprit et que l’expérience rend efficace.

Huit jours plus tard, les contacts, autorisations et créations d’un site sont lancés, les spécialistes du Tripy, Garmin et autres GPS proposent des traces, une date de première reco est fixée.
Un point de rassemblement est fixé pour ces G.O. bénévoles qui partent dans le brouillard du p’tit matin, chevauchant leur fier destrier à la découverte de nos contrées par les chemins de traverse, entre champs et rivières, bois et clairières, arsouille et glissouille.

Cela pour votre bonheur à tous et le plaisir de vous faire partager, je l’espère, de merveilleux moments de rencontre.

Merci à toute l’équipe pour cette belle aventure qui n’est qu’un commencement.

Michel

 

Naissance d’un projet